Google+

[Live report] Guns N’ Roses à Toulouse

1

juin 22, 2012 par glossnroses

Jeudi 14 juin 2012 a eu lieu au Zénith de Toulouse le concert du mythique groupe de rock des années 90 Les Guns N’ Roses ! On a entendu de nombreuses critiques en France concernant cette tournée, beaucoup ne considèrent plus le groupe comme les vrais Guns N’ Roses étant donné qu’il ne reste plus que le chanteur Axl Rose de la composition originale. En effet, suite à de nombreuses histoires Axl et les autres membres du groupe sont affreusement fâchés et ne veulent plus coopérer ensemble. Il y a très peu de chances qu’ils se reforment un jour, Axl a tellement de rancœur qu’il va jusqu’à virer des spectateurs qui portent un t-shirt de Slash à son concert !

Mon chéri et moi arrivons donc au Zénith de Toulouse une heure avant la première partie. Bien que nous soyons placés dans les gradins, nous voulons arriver bien en avance tellement nous sommes excités. Il y a déjà pas mal de monde et nous essayons de repérer les places qui ne se rempliront pas, celles qui sont au plus près de la scène. Ça y’est, la première partie débute : No One Is Innocent. Il est donc temps pour nous de nous presser vers le bar pour se faire servir un bon verre de bière avant le show. Nous avions déjà vu No One lors de la première partie de Motörhead et nous avions déjà du mal à supporter et surtout à apprécier. La bar est envahi, avec seulement 4 serveurs dans la place, autant vous dire que l’opération a duré pratiquement tout le temps de la première partie et c’est pas plus mal. On a juste le temps de prendre l’air 5 minutes, d’apercevoir le vilain et décevant merchandising du groupe vendu à des prix exorbitants (80€ le sweat ou plus de 30€ un t-shirt), et de regarder un mec arborant un t-shirt de Slash passer la frontière de la sécurité et se pavaner dans l’entrée du Zénith tout fier.

Nous regagnons nos places et nous avons droit à encore quelques minutes de la première partie avant d’attendre un peu plus d’un quart d’heure, le temps d’installer la nouvelle scène pour que le véritable concert, celui pour lequel 8000 fans ont payé cher leur place, commence ! Et c’est sur Chinese Democraty qu’Axl Rose, Ron Thal, Richard Fortus, Dizzy Reed, DJ Ashba, Frank Ferrer et Tommy Stinson débutent le show. La foule n’est pas autant en délire que je l’espérais. Dans la fosse, un petit groupe se déchaîne et dans les gradins tout le monde reste bien tranquillement assis. On pouvait juste voir une folle dévaler les escaliers en dansant sur les Welcome to the Jungle, deuxième titre joué par les GNR, pour être au plus près de la folie de la scène. La scène qui en jette avec ses 4 écrans géants et ses effets pyrotechniques.

La plupart des yeux se braquent évidemment sur Axl Rose. Et ce n’est pas parce que les gens viennent au concert pratiquement uniquement pour lui qu’il va nous montrer son plus beau sourire. Aujourd’hui, le chanteur est à la limite du « rien à foutre », presque aucune parole entre les morceaux sauf pour dire « thank you » ou pour présenter ses musiciens. C’est bien pour cela qu’on veut le voir, mais les curieux venus avec plein d’à priori s’en serviront pour le critiquer négativement. En ce qui me concerne, ça ne m’a pas dérangé et puis on voit bien que ce n’est qu’une image qu’il se donne, qu’il aime ses fans et qu’il fait beaucoup d’efforts. Quand j’y suis allé, j’avais un peu peur car j’avais vu pas mal de vidéos de ses concerts des années précédentes où il avait presque perdu complètement sa voix. Par conséquent, j’ai été réellement surprise jeudi, quand j’ai entendu ces sons sortis directement de la bouche d’Axl quasiment les mêmes qu’à l’époque. Et puis même s’il doit tenir la longueur en allant prendre une bouffée d’oxygène pendant chaque pause instrumentale des morceaux, et bien tant pis ! Les Guns nous ont tout de même offert presque 3h de show ! Je trouve qu’Axl se donne vraiment du mal pour satisfaire son public.

J’ai admiré la façon de bouger d’Axl, il a un déhanché remarquable. J’ai même essayé de l’imiter à la maison mais ce n’est pas chose facile. Les morceaux s’enchaînent, It’s so easy, Sorry, Live and let die… Puis Axl laisse sa place au micro à chacun de ses musiciens. Chacun aura son petit moment de gloire et ça commence avec Tommy Stinson pour Motivation, suivi d’un solo de piano de Dizzy Reed, le membre le plus ancien après Axl. Un petit peu plus tard, Dj Ashba fera également un solo de Ballad of death et enfin Ron Thal jouera Glad to be here.

Axl s’est même mis au piano pour 2 morceaux. Bien qu’il ne soit pas facile de passer après Slash, Duff McKagan ou Steven Adler, les musiciens sont très bons. Le groupe est aujourd’hui composé d’Axl Rose au chant, bien sûr, d’Izzy Reed au clavier et percussions, de Ron Thal, Richard Fortus et Dj Ashba à la guitare, Tommy Stinson à la basse et Frank Ferrer à la batterie.

Les Guns ont joué plus de 30 morceaux pendant presque 3h de concert, ils ont fait quelques reprises comme Whole Lotta Rosie d’ACDC ou Another Brick in the Wall des Pink Floyd. Ils ont aussi joué leur reprise la plus connue Knockin’ on Heaven’s Door de Bob Dylan. Voici la set-list :

Chinese Democracy
Welcome to the Jungle
It’s So Easy
Mr. Brownstone
Sorry
Rocket Queen
Estranged
Better
Richard Fortus Guitar Solo
Live and Let Die
This I Love
Shackler’s Revenge
Motivation (par Tommy Stinson)
Baba O’ Riley (solo de piano par Dizzy Reed)
Street of Dreams
You Could Be Mine
Ballad of Death (solo de DJ Ashba)
Sweet Child O’ Mine
Another Brick In The Wall Pt. 2 (Instrumental Jam)
Goodbye Yellow Brick Road/… more (Axl Rose solo de Piano)
November Rain
Glad to Be Here (Ron « Bumblefoot » Thal )
Don’t Cry
Whole Lotta Rosie
Civil War
Knockin’ On Heaven’s Door
Nightrain
Rappel :
Instrumental Jam
Madagascar
Instrumental Jam
Paradise City

Le show se termine par un lancé de confettis recouvrant la foule. S’en suivent deux rappels : Madagascar et Paradise City. Nous avons ensuite tenté d’attendre la sortie du groupe pour apercevoir les musiciens mais un mec de la sécurité nous a prévenu que si on restait là, on en avait pour 4 heures. En effet, Axl a décidé de donner un concert privé en backstage avec la communauté anglaise de Toulouse.

Grosse surprise de la part des Guns. Malgré toutes les mauvaises critiques, j’ai trouvé le concert vraiment génial. Un pur moment de rock n’roll !

@Marion

P.S : Je vous prépare une vidéo pour vous donner un petit aperçu du concert. Ça fait quelques jours que j’essaye mais c’est très long. Vous la retrouverez un peu plus tard en revenant sur l’article.

Publicités

Une réflexion sur “[Live report] Guns N’ Roses à Toulouse

  1. […] mes concerts 2012 : Alice Cooper à Carcassone, Guns N’ Roses à Toulouse, Noel Gallagher à Toulouse, Dropkick Murphys à Toulouse et le Festival Country de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Contact

glossnroses@gmail.com

Entrez votre adresse e-mail pour suivre Gloss N'Roses et vous serez avertis de la publication d'un nouvel article

Rejoignez 840 autres abonnés

Gloss N'Roses Instagram

Whaou ! Quel festin ! Merci patron pour ce fantastique cadeau. #michelsarran #restaurant #toulouse #gastronomie #gastronomiefrancaise #chefmichelsarran 😍😍😍
#valentinesday #stvalentin #love #lovemydarling #myvalentine #valentin #loveyou Rock n'roll : bonne poilade... #rocknroll  #avantpremiere #cinema #comedie #funny #toulouse

Suivez Gloss N’Roses sur Google +

Hellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Glossnroses sur Hellocoton

My Taste

mytaste.fr

Le Rucher de Naples

MarPraia

%d blogueurs aiment cette page :